đŸŒ»Graine du jour : Les DĂ©liĂ©sđŸŒ»

Je repose son livre et je sens mon cƓur battre trĂšs fort : elle l’a fait! Et que c’est bon, et que c’est beau! Le monde qui bascule, nous sommes de plus en plus nombreux Ă  en rĂȘver, Ă  l’espĂ©rer, Ă  en dĂ©battre, Ă  en avoir peur parfois…

Sandrine Roudaut va beaucoup plus loin, tout en poĂ©sie et tout en radicalitĂ©, elle donne vie Ă  ce nouveau monde durable et rĂ©silient, elle donne corps et belles Ăąmes Ă  ses idĂ©es sans concession. Ce rĂ©cit dont nous avons tant besoin pour que nos utopies deviennent envisageables, et pour qu’on s’y projette, elle l’a fait : et que c’est bon, et que c’est beau!

Je connais cette autrice car elle Ă©tait venue prĂ©senter son livre prĂ©cĂ©dent dans une librairie bordelaise il y a quelques annĂ©es. Sa prĂ©sence et son intervention m’avaient bouleversĂ©e. Un peu comme un coup de foudre, j’ai eu l’impression de trouver en elle une famille dans laquelle je me suis reconnue. J’ai quittĂ© la librairie son livre sous le bras, submergĂ©e par mes Ă©motions et incapable de rester pour la dĂ©dicace promise tant je pleurais de bonheur de cette dĂ©couverte. J’ai lu son livre, Les Suspendu(e)s, il a tout simplement changĂ© ma vie, m’a apportĂ© ce qui me manquait pour me faire confiance. L’annĂ©e derniĂšre, heureuse synchronicitĂ©, une amie commune nous a rĂ©uni pour un dĂźner. Nous devions nous coucher tĂŽt mais nous n’avons pas vu l’heure passer… deux femmes portĂ©es par le mĂȘme dĂ©sir de changement, refaisant le monde, chacune avec son ton, son expĂ©rience et sa capacitĂ© d’utopie, elle dĂ©jĂ  tellement loin dans sa rĂ©flexion et son apport au monde, moi petite Engraineuse en mode fan inconditionnelle, j’aurais voulu que cette nuit ne s’arrĂȘte pas…

Son nouveau livre Les DĂ©liĂ©s sort demain, et j’ai l’immense privilĂšge de l’avoir dĂ©jĂ  lu. C’est l’histoire de la bascule de notre monde, initiĂ©e par cinq femmes, cinq sƓurs-semeuses, qui entrent en rĂ©sistance contre l’appauvrissement de la pensĂ©e liĂ©e Ă  celle de la disparition des mots, en choisissant lors d’un nouveau baptĂȘme un mot en guise de prĂ©nom, pour continuer Ă  le faire vivre, le faire survivre… Le ton est donnĂ© dĂšs le dĂ©part, les mots ont le pouvoir de donner accĂšs aux choses, aux faits et Ă  la pensĂ©e et Sandrine Roudaut s’en amuse beaucoup! Elle joue avec les mots pour en retrouver le sens premier, celui qu’on a oubliĂ©, qu’on ne veut plus voir ou dont on n’a oubliĂ© l’origine. Et mĂȘme mieux encore, elle joue avec les mots pour les dĂ©tourner et construire en pensĂ©e le monde de demain: ainsi les gens s’entraffranchissent et se prĂ©motent, ils abordent le temps de la trĂšshumanitĂ©, alterbĂątissent. Les ZAD ou zones Ă  danser fleurissent, les cycloK7 font leur apparition. Dans ce monde, j’appartiendrais Ă  la famille des Engraineureuses, Ă©motion.

Dans ce monde d’aprĂšs rempli de poĂ©sie, de danse, et de musique, ne nous y trompons pas : ce sont bien les idĂ©es qui sont les personnages principaux, elles fusent, questionnent tous les sujets, tous les domaines. Elles sont servies par les 5 amies, leurs familles et autres entraffranchis, au sein de la Plateforme, dans les caravanes itinĂ©rantes et autres liens-lieux. Il n’y a pas de leader, ni d’opinion, ni de relation, il n’y a pas un groupe pour mener le reste du monde, ici ce sont les intelligences collectives qui sont convoquĂ©es, en permanence, et une foi en l’humanitĂ© rĂ©jouissante, cette histoire est dĂ©finitivement optimiste! Ce livre est dense, riche en idĂ©es car tout est questionnĂ©, tout est remis plat, tout est rĂ©inventĂ©, mais surtout,tout prend forme. J’imagine dĂ©jĂ  le film ou, mieux, la sĂ©rie, tant c’est dense, qui pourrait en ĂȘtre l’adaptation. Je me suis immergĂ©e dans ce monde utopique avec bonheur, mais je ne peux plus croire que ce monde soit utopique, je peux dĂ©sormais l’envisager sereinement pour mes enfants, pour le vivant, pour nous.

Et vous, quel livre sur le monde d’aprĂšs vous a fait du bien?

Engrainons-nous les un‱e‱s les autres!

L’Engraineureuse #lequotidienfaitmonbonheur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s